S'abonner

Ô-yama – Randonnée et sanctuaire

Temple Ô-yama - Entre bois et métal (détail du Hondô).
Temple Ô-yama - Détail du Hondô
Temple Ô-yama - Détail du Hondô
Temple Ô-yama – Entre bois et métal (détail du Hondô).

Première rando de l’année – 大山へ・今年の初ハイキング. Et voilà, c’est la rentrée. Je n’ai bien sûr pas pu faire la moitié des trucs que j’ai en cours, mais j’en ai quand même bien profité. Il faut dire que l’hiver ici est tout juste divin avec son ciel bleu et limpide qui vous ferait presque oublier le froid sec et glacial qui s’est installé sur le Kantô. Autant vous dire donc que je suis friand de sorties en cette saison et que je suis à l’affut de lieux accessibles dans la journée depuis Tokyo ou Yokohama. Mercredi dernier fut l’occasion de tester un de ces “spots” que j’avais repéré via une pub dans le train : Ô-yama.

Escalier du temple Ô-yama
Escalier du temple Ô-yama – En automne, ce doit être magnifique !

Située à seulement une heure et demie de Yokohama, la petite montagne de Ô-yama est ornée de bien beaux atours auxquels il est difficile de résister pour l’amateur de nature et de Japon que je suis. Plusieurs parcours de randonnée, un funiculaire, un grand ensemble de temples et sanctuaires disséminés un peu partout dans la montagne, des vues imprenables sur la plaine du Kantô : que demander de mieux ?

Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri.

L’endroit est cependant assez fréquenté car très accessible depuis Tôkyô et il est amusant de voir les différences de réaction entre les gens un minimum habitués à la montagne et les “touristes de passage”. Ces derniers ne répondront pas nécessairement aux salutations que l’on s’échange assez naturellement lorsqu’on se croise entre randonneurs, ou répliqueront de manière assez maladroite par manque d’habitude, ou par surprise j’imagine.

Temple Ô-yama - Jizô
Temple Ô-yama – Ce jizô était magnifique avec son chapelet de bois.

Cette première randonnée de l’année fut donc un vrai plaisir et une vraie découverte. On aura également eu droit à notre première tombée de neige lors de l’ascension ! Le coin est semble-t-il très réputé pour le rougissement des feuilles en automne et certaines photos aperçues dans des brochures me donnent également bien envie d’y aller après une grosse tombée de neige. Ô-yama, le retour : bientôt sur vos écrans donc. 😉

Koma-sandô - Un escalier bordé de boutiques et ryokan constitue la première partie du parcours.
Koma-sandô – Un escalier bordé de boutiques et ryokan constitue la première partie du parcours.

[toggle title=”Le saviez-vous ? – Les autres noms de Ô-yama” state=”open”]Ô-yama est également appelée Afuri-yama (あふり山), tout comme le nom du sanctuaire, ce qui pourrait se traduire par “la montagne qui fait tomber la pluie”, faisant référence aux nombreux nuages et au brouillard important qui entourent régulièrement la montagne.

Étant un lieu sacré sensé notamment protéger la région, Ô-yama est également appelé Kunimi-dake (国御岳 ou 国見岳), i.e. “le mont qui surveille le pays”.

Référence : Site officiel de Ô-yama

Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Yagokoro-omoikane : point de séparation entre onna-zaka et otoko-zaka

[toggle title=”Infos pour la randonnée – Plan” state=”open”]● Difficulté : ★★☆☆☆ Aucun problème spécial pour cette randonnée, même en famille avec des enfants. On ne fait cependant que monter pendant plusieurs heures, un minimum de condition physique est donc requis : compter de 2h30 à 3h de l’arrêt de bus jusqu’au sommet en faisant tout à pied et sans trop de pauses photos/casse-croûte. 😉
Accès : prendre la ligne Odakyû en direction de Odawara et descendre à la gare de Isehara (伊勢原) => prendre la sortie nord (à droite après avoir passé les portillons automatiques) => prendre le bus numéro 10 à l’arrêt 4 en direction de Ô-yama Cable (大山ケーブル) => descendre au terminus (environ 30mn – 300 yens) => passer à l’office du tourisme juste à côté du terminus pour récupérer une carte des environs en anglais.
Liens utiles et références : Site officiel du funiculaire (ja), avec notamment des indications pour les randonneurs ICI.

chargement de la carte - veuillez patienter...

Oyama Localisation 35.439834, 139.231453 Mont Ôyama- Randonnée et découverte

Randonnée au mont Ô-yama
Source Kôbô-sui – Première merveille de onna-zaka
Randonnée au mont Ô-yama
Comme un roi sur son trône.
Randonnée au mont Ô-yama
Kosodate-jizô – Deuxième merveille de onna-zaka
Randonnée au mont Ô-yama
Tsumekiri-jizô – Troisième merveille de onna-zaka
Ô-yama - Temple Mae-fudô
Ô-yama – Temple Mae-fudô
Ô-yama - Temple Mae-fudô
Ô-yama – Temple Mae-fudô
Escalier du temple Ô-yama
Bouddha sur un des côtés de l’escalier du temple Ô-yama
Escalier du temple Ô-yama
L’escalier du temple Ô-yama est bordée de statues rendant l’arrivée assez solennelle.
Temple Ô-yama - Détail du Hondô
Temple Ô-yama – Détail du Hondô
Temple Ô-yama - Tour Hôkyô-intô
Temple Ô-yama – Tour Hôkyô-intô
Temple Ô-yama - Tour Hôkyô-intô
Temple Ô-yama – Tour Hôkyô-intô
Temple Ô-yama
Temple Ô-yama – À bien y réfléchir, il y a presque à chaque fois au moins une statuette rigolote dans les temples.
Temple Ô-yama - Détail du Hondô
Temple Ô-yama – si vous regardez bien, les piliers sont le nid de véritables merveilles de bois. Je n’ose pas imaginer le travail du ciseleur pour arriver à une telle précision (Détail du Hondô)
Temple Ô-yama - Taishi-dô
Temple Ô-yama – Taishi-dô
Temple Ô-yama - Tour Hôkyô-intô et Hondô
Temple Ô-yama – Tour Hôkyô-intô et Hondô
Temple Ô-yama - Hondô
Temple Ô-yama – Hondô, c’est-à-dire le bâtiment principal d’un temple.
Dans la montagne de Ô-yama - Kannon aux 11 visages
Kannon aux 11 visages
Dans la montagne de Ô-yama - Kannon aux 11 visages
La Kannon aux 11 visages n’est pas toute seule, elle traîne une véritable armée derrière elle.
Dans la montagne de Ô-yama - Kannon aux 11 visages
Kannon aux 11 visages
Randonnée au mont Ô-yama
Chôon-dô – Sixième merveille de Onna-zaka
Randonnée au mont Ô-yama
Megata-ishi – Septième merveille de Onna-zaka
Randonnée au mont Ô-yama
Le funiculaire peut éviter la montée si on a la flemme ou qu’on manque de temps.
Randonnée au mont Ô-yama
Arrivée au sanctuaire Ô-yama Afuri
Randonnée au mont Ô-yama
Une petite pause casse-croûte avant de reprendre l’ascension.
Randonnée au mont Ô-yama
Mine de rien, il (à droite) est arrivé avec 50 kilos de boisson sur le dos… et pas en funiculaire !
Randonnée au mont Ô-yama
Le torii du sanctuaire Ô-yama Afuri.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri.
Randonnée au mont Ô-yama
Un cadran solaire, à première vue, au sanctuaire Ô-yama Afuri.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri.
Randonnée au mont Ô-yama
Entre le rouge du sanctuaire Ô-yama Afuri et le ciel bleu, j’étais aux anges !
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri – Torii marquant le début de l’ascension vers le sanctuaire principal
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri – Début de l’ascension vers le sanctuaire principal. C’est bien raide oui.
Randonnée au mont Ô-yama
Vue qu’on ne fait que monter, forcément la vue offre de sacrés panoramas.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri – Premier torii du sanctuaire principal, l’arrivée est proche !
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri – Deuxième torii du sanctuaire principal, un dernier effort !
Randonnée au mont Ô-yama
Et voilà le sanctuaire principal de Ô-yama Afuri au sommet du mont Ô-yama.
Randonnée au mont Ô-yama
Tentative de panorama depuis le sommet de Ô-yama.
Randonnée au mont Ô-yama
Sommet de Ô-yama – C’est l’heure du pique-nique pour beaucoup.
Randonnée au mont Ô-yama
Le sanctuaire principal de Ô-yama Afuri est finalement beaucoup moins impressionnant que celui situé plus bas dans la montagne. Je le préfère cependant de part l’atmosphère qui s’en dégage et sa communion évidente avec la nature.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Ô-yama Afuri – Oku-no-in. La tôle est certainement ce qu’il y a de mieux pour les intempéries en montagne mais n’est pas des plus esthétiques…
Randonnée au mont Ô-yama
Au vu de l’heure, le sommet de Ô-yama s’était transformé en véritable aire de pique-nique pour le déjeuner.
Randonnée au mont Ô-yama
Vue du sommet de Ô-yama (face à Oku-no-in).
Randonnée au mont Ô-yama
Vue lors de la descente par l’autre versant : on aperçoit Yokohama au centre.
Randonnée au mont Ô-yama
Ah le ciel d’hiver au Japon ! Toute une histoire !
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Nijû-sha, juste avant de rallier les premiers bâtiments du sanctuaire Ô-yama Afuri.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Nijû-sha.
Randonnée au mont Ô-yama
Sanctuaire Nijû-sha et un de ses dragons.

Date des clichés : 2012/01/04 – Objectifs et Apn : Lumix G Vario 7-14mm et 14-42mm sur Panasonic GF2


S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail

0%