0%
Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura



Yabusame – 鶴岡八幡宮流鏑馬

Le temps était maussade lorsque nous arrivâmes dans la petite gare de Kamakura déjà bien remplie de monde. Le programme de la journée était simple : aller tester un riz au curry réputé fameux et trouver un petit coin duquel on pourrait observer la démonstration annuelle de yabusame, une technique de tir à l’arc à cheval…

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - L'équipement des archers est impressionnant, mais impossible de trouver une explication quant à la présence d'une tête de démon (oni en japonais) sur leur casque Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura


C’était la deuxième fois qu’il m’était donné d’observer cette noble discipline qui se perpétue depuis des centaines d’années dans les clans de la région de Kamakura. A tradition ancestrale, signes strictement codifiés. Chaque archer arbore les armoiries de son clan1 à l’épaule, fine broderie dorée sur un feutre noir de jais qui se prolonge en une manche sur tout le bras gauche. Une libellule ‐ dorée elle aussi ‐ qui a élu domicile au niveau du poignet rappelle à leur hôte que, tout comme l’insecte, ils n’ont de choix que d’aller de l’avant sans jamais se retourner.

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - A l'origine, le yabusame était semble-t-il une forme d'entraînement physique et mental pour les samuraiDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à KamakuraDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - Le yabusame se pratique sur un couloir d'environ 220 mètres sur lequel sont réparties trois cibles


Et de l’avant, ils y vont. Les rênes sont lâchées sur les cous massifs aux veines apparentes des montures hors d’haleine qui passent de l’arrêt au galop en un coup de sabot. Tout est d’une rapidité fulgurante et pourtant on a l’impression que le temps est comme au ralenti quand on regarde les mouvements posés et sereins qui permettront de décocher trois flèches d’une redoutable précision.

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura

Comme je l’ai déjà précisé, le soleil n’était vraiment pas de la partie et nous pénétrâmes relativement tard dans l’enceinte de Hachimangû. La plupart des spectateurs semblaient installés là depuis longtemps et, contrairement aux années précédentes, c’était désormais impossible de se faufiler dans les bois pour dénicher une place aux premières loges. Nous trouvâmes finalement un petit coin de libre près d’un des passages permettant de traverser le lambeau de terre où se déroule l’épreuve.

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - La fameuse libellule brodéeDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à KamakuraDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura

L’endroit s’avéra finalement assez bien placé, car, il faut le savoir, beaucoup de personnes s’en vont après à peine deux ou trois passages de nos fiers cavaliers. On finit donc par se retrouver petit à petit au premier rang et je me permis même le luxe de changer complètement d’endroit pour aller glaner quelques clichés au point de départ. Bien m’en prit car je trouvai tout de suite une ouverture dans le mur de spectateurs, me retrouvant ainsi à quelques mètres à peine des chevaux.

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à KamakuraDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à KamakuraDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura

Je ne sais pas si ce coin est toujours autant délaissé, mais je ne saurais trop vous le recommander. Certes, en se tenant là, on ne se trouve pas en face d’une cible, mais la première est suffisamment proche pour qu’on puisse l’observer sans problème, les plus grands d’entre vous ayant même la possibilité de voir la deuxième – à condition d’avoir de bons yeux bien entendu. Mais ce qui vaut le plus le coup, c’est sans conteste le départ des chevaux au galop.

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - Ce cheval était particulièrement nerveux. Au moment du cliché, le cavalier le maîtrisait avant le départ.

Certains de ces destriers sont d’une ardeur telle qu’ils se doivent d’être réfrénés par leur cavalier jusqu’au signal de départ. Lorsqu’ils s’élancent enfin, on croit l’espace d’un instant qu’ils partent en embardée, mais quelques coups de sabots au sol et les voilà au galop en un éclair. Vraiment impressionnant, surtout que les archers restent d’un calme à la limite du réaliste, plongés dans une concentration qui ne peut qu’inspirer le respect. Kamakura ne cessera décidément jamais de me surprendre…

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à KamakuraDémonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - Qui a dit que l'esprit du bushidô était perdu ?Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - Le bout des flêches est généralement arrondi avec une partie plate pour faire le maximum de bruit au moment de l'impact

1 : N’ayant pas toujours était très attentif aux explications données, je n’ai malheureusement pas pu vérifier cette information. Il n’en est pas non plus fait mention sur les différents sites internet traitant du sujet : ne me prenez donc pas au mot sur ce détail. Confirmé par Yochan (voir commentaires).

Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura - Une fois l'épreuve terminée a lieu une cérémonie dans la cour principale du temple Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura Démonstration de yabusame dans l'enceinte du temple Tsurugaoka Hachimangû à Kamakura
Date des clichés : 2008/04/20 – Apn : Canon EOS 40D


Horaires
: a lieu lors du festival de Kamakura entre les deuxième et troisième dimanches d’avril (il me semble qu’il y a une autre session vers septembre)
Tarifs : accès libre
Accès : prendre la sortie est de la gare de Kamakura, traverser la place jusqu’à une grande rue, prendre à gauche et remonter jusqu’au temple Tsurugaoka Hachimangû
Liens utiles et références : page internet (japonaisanglais), Wikipedia (japonaisfrançais)

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail