0%
Château de Sendai

Château de Sendai

Entre sa destruction partielle pendant la période Meiji et les bombardements de la Deuxième Guerre Mondiale, ll ne reste plus grand chose du château de Sendai, construit par Date Masamune en 1602. En fait, les “ruines” du château ne se résument qu’à quelques vieilles pierres et à une reconstruction d’une des tours, que vous pouvez voir sur le cliché ci-dessus…

Château de SendaiChâteau de Sendai


Pour quelles raisons y aller alors? Dans un premier temps vous pourrez profiter d’une belle vue de la ville, surplombée par une statue équestre de monsieur Date en personne, facilement reconnaissable à cause de son casque très particulier.

Château de SendaiChâteau de Sendai

Ensuite, l’emplacement du château est maintenant recouvert d’une forêt de cèdres, où vous pourrez vous relaxer après une bonne assiette de langue de bœuf au restaurant adjacent…


Château de SendaiChâteau de Sendai

Et oui, car qui dit lieu célèbre, dit touristes… et donc business! Le coin n’échappe pas à la règle et vous aurez tout le choix qu’on puisse imaginer afin de vous restaurer, d’acheter des souvenirs, de prendre un verre,… et bien d’autres encore!

Château de SendaiChâteau de Sendai

Au milieu de toutes ces boutiques se trouve également le sanctuaire d’Aoba (青葉神社), dédicacé à Date Masamune. “Aoba” signifie littéralement “feuilles bleues”: c’était également le surnom du château, Aobajo (青葉城). Il était en effet dit que grâce aux nombreuses sources présentes sur le site, le château était toujours entouré d’une faune florissante même en période de sécheresse. Pourquoi “bleu” me direz-vous? C’est dû au fait qu’au Japon la perception du bleu et du vert est très différente de par chez nous. Un exemple très simple: ici, en voiture, on dit que le feu passe “au bleu” et non pas “au vert”, alors que la lumière du feu paraît quand même bien verte… O_o

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail