0%
Osorezan - Le mont de l'effroi

osorezan (恐山) : le purgatoire bouddhique

Situé à la pointe de la péninsule de Shimokita (下北半島), le plateau volcanique du mont Osore (littéralement mont de l’effroi…) est considéré depuis des siècles comme l’un des endroits les plus sacrés du Japon.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi


Le plus simple moyen d’y arriver est de prendre la ligne JR de Ominato et de descendre à la station Shimokita. De là, un bus vous mènera directement au sommet de osorezan.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi


Même si c’est un simple bus local, le chauffeur est habitué d’avoir des touristes et s’arrêtera de lui-même à une petite source locale, afin que tout le monde puisse s’abreuver et remplir des bouteilles.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

Voici le complexe de Bôdaiji, qui s’agrandit au fur et à mesure de l’augmentation du flot de visiteurs… ou plutôt de pèlerins! osorezan est en effet un lieu destiné aux personnes qui veulent communiquer avec les morts, et spécialement aux familles ayant perdu des enfants…

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

Coassement de corbeaux, vapeurs nauséabondes, roches sulfureuses: un cadre idyllique pour ce purgatoire infernal.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

Des statues d’enfant sont disséminées un peu partout: les offrandes diverses ou les empilements de pierres doivent permettre à leurs âmes perdues de retrouver leur chemin.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

A droite ci-dessus, le bien nommé « bassin du sang »: on peut voir des pièces au fond, là-encore, offrandes des visiteurs.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

La vue du lac Usuri (ci-dessous) et de ses eaux à la limite marécageuses ne fait rien pour réconforter le visiteur, et bien au contraire ajoute à la lourdeur de l’ambiance.

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

Pour finir sur une note un peu plus gaie, les deux baraquements que vous voyez sur le cliché de droite ci-dessous abritent des onsen, i.e. des sources d’eau chaude! Nous sommes sur un volcan, il ne faut pas l’oublier, et ces deux bains sont totalement gratuits et libre d’accès! (L’accès à l’ensemble du complexe est quand même payant (500 yens). Quoi de mieux que d’aller s’ébouillanter après une visite des enfers…

Osorezan - Le mont de l'effroiOsorezan - Le mont de l'effroi

Fin de l’article le plus glauque du site…

Osorezan - Le mont de l'effroi

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail