0%
Le pont Shnikyô à Nikkô

 

Shinkyô – 神橋

Situé au nord de Tokyo dans la préfecture de Tochigi, véritable complexe de temples et de sanctuaires au milieu d’une forêt de cèdres, Nikkô est un des principaux lieux touristiques du Japon,. Cet article n’a cependant pas pour objectif de présenter Nikkô dans son intégralité, mais seulement un de ses monuments: le Shinkyô (神橋). Ce pont en laque vermeille, dont l’original datait du 17ème siècle (1636), était en travaux de reconstruction depuis plusieurs années, et risque d’y retomber d’ici peu de temps: l’affiche précise en effet que la structure inférieure ne sera accessible au public que jusqu’au 31 mars 2006, soit une durée de seulement 1 an! Aucune précision quant à la partie supérieure…

Le pont Shnikyô à NikkôLe pont Shnikyô à Nikkô

Voici quelques clichés de l’avancement des travaux, avec un gros plan sur la dernière étape: comme vous pouvez le voir sur ce dernier, pendant toute la durée des travaux, le pont était enfermé dans un « hangar » et donc totalement inaccessible. (Si les clichés des différentes étapes de construction vous intéresse, contactez-moi! 😉 )

 

Le pont Shnikyô à NikkôLe pont Shnikyô à Nikkô

 

La Légende du Pont Yamasuge No Jabashi

Quand Shôdô Shônin et 10 de ses disciples tentèrent l’exploration de la région montagneuse de Nikkô en 767, ils furent stoppés par la rivière Daiya. Le courant était puissant et il n’y avait aucun pont pour traverser. Shôdô Shônin se mit alors à prier avec ferveur, et ses prières furent exaucées par le dieu Jinja Daiô, qui apparut avec un serpent bleu et un serpent rouge. Il les jeta au-dessus de la rivière, et ils s’enlacèrent pour former un pont. Les serpents avaient des yamasuge (laîche sauvage, une espèce de plante…) qui poussaient sur leur dos, ce qui permit à Shôdô Shônin et sa troupe de traverser le pont sans glisser. Quand le pont fut construit, on l’appela tout naturellement Yamasuge No Jabashi (山菅の蛇橋) (Pont des Serpents aux Laîches Sauvages) en l’honneur de Shôdô Shônin. Il faut renommé par la suite Shinkyô, Pont Sacré, en raison de sa grande beauté.

Le pont Shnikyô à NikkôLe pont Shnikyô à Nikkô

Il y a deux oyabashira (grand poteau, cf. ci-dessus) au centre du pont, et deux sur chaque rive, soit six piliers au total. La partie supérieure des poteaux est décorée par un giboshi.

Le pont Shnikyô à NikkôLe pont Shnikyô à Nikkô

Le pont fait 27 mètres de long, 6 de large et est à 16 mètres au dessus de l’eau. Il est supporté par des piliers de pierre. Devant le pont (pas de photo malheureusement), il y a une pierre spéciale appelée Gejô ishi (下乗石). Gejô signifie « descendre » (d’un moyen de transport): la pierre est donc là pour indiquer que toute personne entrant sur la terre sacrée de Nikkô, doit le faire à pied à partir du pont Shinkyô.

Le pont Shnikyô à Nikkô

Pour finir, un lien vers le site officiel ici, et vers une webcam braquée sur le pont ici.

Accés : en train, depuis Tokyo (東京) utiliser les lignes JR pour aller à Utsunomiya (宇都宮), et de Utsunomiya jusqu’à Nikkô (日光). (environ 1h30)
Horaires : attention changements possibles en fonction de la météo!!

avril – septembre 8:00 – 17:00
octobre – mi-novembre 8:00 – 16:00
mi-novembre – mars 9:00 – 16:00

Tarif : 500 yens pour les adultes, 300 yens pour les lycéens, 200 yens pour les primaires.

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail