0%

Tokyo Daijingu et Iidabashi

0

On commence plus ou moins par le plus récent et tout en douceur avec une petite ballade sur Tôkyô samedi dernier. On était partis pour visiter le jardin Kôraku-en dont les cerisiers étaient censés être en fleurs, mais la foule impressionnante qui faisait la queue eut vite fait d’anéantir toute bonne volonté de ma part. Peu importe. Le quartier d’Iidabashi n’était qu’à deux pas et c’était l’occasion de faire un tour au sanctuaire Daijingû…

Célèbre pour différentes raisons, Daijingû attire cependant les foules car il est dédié au en-musubi i.e. aux relations amoureuses. Que vous ayez déjà quelqu’un ou que vous cherchiez l’âme sœur, le sanctuaire met à votre disposition toute une panoplie d’amulettes pour la pérennité de votre couple ou pour trouver l’amour dans les meilleures conditions possibles.

J’avais beau être prévenu avant de m’y rendre, j’avoue avoir été surpris par la foule de pèlerins : au bas mot, 90% des personnes présentes étaient des femmes ! Je suppose que l’anonymat dans une aussi grande ville que Tôkyô n’y est pas pour rien, mais on peut tout de même se demander ce que font ces messieurs Japonais. La plupart de ces demoiselles n’étant point repoussantes – loin de là même – le mystère reste complet. Ou presque. Affaire à suivre…

Sur les pas des premiers cerisiers (28 mars 2009) : Tokyo Daijingu et Iidabashi => Sansa Odori à Yasukuni Jinja => Hanami 2009 : première vague => Tobata Gion Yamagasa à Yasukuni

Date des clichés : 2009/03/28 – Apn : Canon EOS 40D

 
Horaires : impossible de trouver une information précise à ce sujet
Tarifs : accès libre
Accès : descendre à la gare JR de Iidabashi (sortie ouest mais la sortie est est également valable) ou à la station Iidabashi sur les lignes de métro Yûrakuchô ou Namboku (sortie B2a) ou sur les lignes Tôzai ou Oedo (sortie A4)
Tout le web : Carte – Site officiel (ja) – Site officiel (an)
 

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail