0%

Tobata Gion Yamagasa à Yasukuni

0

Aperçu du festival de Tobata – 戸畑祇園山笠祭り

Tout comme pour la danse Sansa Odori, le Sakura Matsuri du sanctuaire Yasukuni a accueilli un autre festival régional, le Tobata Gion Yamagasa Matsuri. Je n’ai pu y assister qu’un petit quart d’heure pour cause d’un rendez-vous le soir même, mais voilà quelques rapides impressions…


Originaire de Tobata, une partie de l’actuelle ville de Kita-Kyûshû dans la préfecture de Fukuoka, ce matsuri est recensé comme patrimoine culturel national. Sa principale attraction est les Yamagassa, des chars massifs dont la motricité ne tient qu’à la seule vigueur des hommes de la localité.

Si je n’ai fait des recherches à ce sujet qu’une fois rentré chez moi et pour la rédaction de ce présent article (voir le lien Wikipédia en bas de page), je n’ai eu en parcourant les informations de la toile que confirmation de l’impression générale qui m’était restée de la parade : une démonstration de la virilité masculine.

Même si des enfants étaient présents, les préparatifs se faisaient entre hommes. Le visage rougi par l’alcool, on se charrie à grands renforts de tapes amicales sur les échines. Entre quelques photos de groupe généralement prises par les femmes en retrait dans la foule, la tension et l’excitation montent au fur et à mesure qu’on approche du départ. Un signe est donné : ça y est, les chars sont en branle !

Les rires et les blagues font alors place à des râles roques dont on ne saurait dire s’ils sont là pour entretenir l’entrain du groupe, ou s’ils ne sont que la conséquence naturelle de l’énorme charge qui pèse sur les épaules. Certains visages ne mentent cependant pas, déformés qu’ils sont par la douleur et l’intensité de l’effort. Malgré ces faiblesses, l’épreuve n’est qu’un maigre sacrifice et l’atmosphère générale est à la liesse populaire.

C’est à peu près tout ce que je peux dire de cet énième festival de l’été nippon, mais il est sûr que cette démonstration m’a profondément donné envie d’aller voir le vrai matsuri fin juillet. Cela risque de m’être difficile niveau congés mais si l’occasion se présente un jour, je sauterai dessus sans hésiter. 😉

Sur les pas des premiers cerisiers (28 mars 2009) : Tokyo Daijingu et Iidabashi => Sansa Odori à Yasukuni Jinja => Hanami 2009 : première vague => Tobata Gion Yamagasa à Yasukuni

Date des clichés : 2009/03/28 – Apn : Canon EOS 40D

Horaires : l’événement faisait partie du Sakura Matsuri qui a visiblement lieu chaque année au sanctuaire Yasukuni ; le festival à Tobata a lieu chaque année à la fin juillet (du vendredi au dimanche encadrant le quatrième samedi du mois)
Tarifs : accès libre
Accès : JR : gare de Iidabashi sur les lignes Chûô/Sôbu (sortie Ouest – 10mn). Metro : station Kudanshita sur les lignes Tôzai, Hanzômon ou Tôei-Shinjuku (sortie 1 – 5mn) ; station Ichigaya sur les lignes Yûrakuchô, Namboku ou Tôei-Shinjuku (sortie A4 – 10mn) ; station Iidabashi sur les lignes Tôzai, Namboku et Yûrakuchô (sorties A2 ou A5 – 10mn)
Tout le web : Carte pour Kita-Kyûshû – Tobata Gion Yamagasa (ang)

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail