0%

Temple Sôjiji de Tsurumi

0
Temple Sôjiji de Tsurumi

Le Daiso-dô du temple Sôjiji – Le bâtiment est moderne mais a fière allure.

Je cherchais un parc… – 曹洞宗大本山總持寺. Que je n’ai jamais trouvé ! Moi qui suis assez confiant niveau sens de l’orientation, quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver dans les environs de la gare de Tsurumi, alors que je visais bien plus au nord. Mais le hasard fait bien les choses comme on dit et c’est non sans un certain plaisir que je me suis rabattu sur l’imposant temple Sôtôshû Daihonzan Sôjiji.

Temple Sôjiji de Tsurumi

Les jardins du temple – Le coin était vraiment paisible.

Si vous me suivez depuis un certain temps, vous savez peut-être déjà à quel point j’apprécie l’hiver dans la capitale nippone. Le temps est sec et froid, certes, mais il fait généralement un soleil radieux qui invite généreusement au voyage. Le week-end dernier, nous avons donc décidé de retaper un peu les vélos et d’aller nous balader un peu plus loin que la dernière fois. Histoire d’avoir un but, j’ai jeté un œil rapide sur une carte pour vérifier le chemin menant à Mitsuike-kôen, un parc que j’avais repéré depuis un moment déjà. Le coup d’œil fut bien trop rapide, c’est sûr, et nous nous sommes donc retrouvés au niveau de la gare de Tsurumi.

Temple Sôjiji de Tsurumi

Porte Mukaikara-mon.

J’avais cependant déjà un plan de rechange car, sur le chemin, je n’avais pas manqué l’imposante toiture du temple Sôjiji qui dépassait des arbres. L’entrée se trouvant à cinq minutes de la gare, on y a laissé nos montures et, un donuts à la main (pas n’importe lequel hein, c’est celui-ci ou rien), on a entamé notre exploration de l’enceinte du temple. Je dis exploration car l’endroit est assez étendu et les plus curieux pourront y passer une bonne heure. Coup de chance, en plus, il n’y avait vraiment pas grand monde alors que nous étions un dimanche. Le grand raz-de-marée du hatsumōde étant passé, je suppose que les gens ne se pressent pas pour une nouvelle visite au temple. Nous avons donc pu profiter de l’endroit au calme, oubliant bien vite ma petite erreur de parcours. 😉

Temple Sôjiji de Tsurumi

Kôshakudai (réception des fidèles).

Infos pratiques

Horaires : du lever au coucher du soleil
Tarifs : accès libre – 300 yens pour la salle des trésors
Accès : prendre la sortie ouest de la gare de Tsurumi et descendre vers le sud en longeant la voie ferrée (sur sa gauche) ; l’entrée du complexe est sur la droite, juste après celle de l’Université de Tsurumi.
Liens utiles et références : Site officiel (ja)

chargement de la carte - veuillez patienter...

Tsurumi - Temple Sôjiji 35.506798, 139.670134 Tsurumi - Temple Sôjiji

Temple Sôjiji de Tsurumi

Toit du Butsu-den (au premier plan).

Temple Sôjiji de Tsurumi

Petits zozios !

Temple Sôjiji de Tsurumi

Le Daiso-dô

Temple Sôjiji de Tsurumi

Lanterne en face du Daiso-dô.

Temple Sôjiji de Tsurumi

L’entrée du Daiso-dô.

Temple Sôjiji de Tsurumi

À l’entrée du Daiso-dô, des espèces d’énormes chapelets.

Temple Sôjiji de Tsurumi

Vue sur le Shiuntai depuis le Daiso-dô.

Temple Sôjiji de Tsurumi

Le toit du Daiso-dô avec les tâches noires de deux corbeaux marquant le ciel hivernal.

Temple Sôjiji de Tsurumi

Temple Sôjiji de Tsurumi

Hyakken-Rôka, un beau couloir de 152 mètres nettoyé tous les matins.

Temple Sôjiji de Tsurumi

Sur le chemin du retour, vue sur mon quartier juste avant le coucher du soleil.

Date des clichés : 2011/01/09 – Objectifs et Apn : Canon S90


S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail