0%

Sources d’eau chaude de Ikaho

0
Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika

Ikaho Onsen – 伊香保温泉

Je vous parle d’automne depuis un moment, mais à part les quelques clichés du lac Kawaguchi, je ne vous ai pas donné grand chose à vous mettre sous la dent. Commençons donc en douceur avec la ville de Ikaho dans la préfecture de Gunma…

Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika

Cette petite bourgade située entre Tôkyô et Nagano est notamment réputée pour ses sources d’eau chaude, mais offre également de magnifiques paysages aux amateurs de nature, particulièrement lorsque les couleurs automnales s’invitent sur les feuillages alentours. C’était clairement là le but de mon escapade d’une journée, mais point de liberté cette fois-ci, car j’ai goûté aux joies du voyage organisé à la japonaise.

Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika

Transport aller-retour depuis Yokohama, deux repas dont un avec nourriture à volonté, quelques visites d’industries locales : il n’y avait pas vraiment de quoi rechigner quant aux neuf mille et quelques yens que coûtait l’aventure. Certes, la moyenne d’âge du groupe était fort élevée – entendez par là que seuls des retraités participent généralement à ce genre de voyage, mais de temps en temps c’est bien agréable de se laisser guider sans se préoccuper de quoi que ce soit.

Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika

L’un des endroits à ne pas manquer si vous passez dans les parages est le pont Kajika (河鹿橋) dont la structure écarlate coiffée de ses giboshi encre de chine est magnifiquement mise en valeur par la diversité des teintes naturelles avoisinantes. L’endroit est cependant bien loin d’être boudé des foules et dérober un cliché dénudé de présence humaine s’avère être une entreprise délicate selon votre heure de passage.

Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont KajikaVille de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont KajikaVille de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika

On ne peut pas trop s’en plaindre non plus, car c’est grâce à cette même foule que Ishidan-gai, la principale rue marchande de Ikaho, et ses échoppes à souvenirs

reprennent vie, agrémentant son escalier de pierre d’une animation salutaire. Ne manquez d’ailleurs pas le convivial onsen à pieds, gratuit pour ceux qui savent le dénicher, car, le fourbe, il se cache dans une des rues adjacentes, et ce n’est pas le petit écriteau traînant à raz le sol qui saura guidé le badaud, qui plus est non-japonisant.

Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika Ville de Ikaho avec ses sources d'eau chaude et le pont Kajika

Cette petite excursion hors de la capitale nippone fut donc somme toute plutôt agréable, mais je ne pense pas retenter l’expérience de si tôt. Le pont Kajika est sympathique, certes, mais il n’en reste pas moins que juste à côté se prélasse un long parking et que les alentours sont truffés de petits poteaux électriques qui se marient définitivement trop mal avec l’ensemble. La luminosité ce jour-là n’était pas en plus vraiment idéale et je n’ai absolument pas su m’y adapter lorsque j’ai pris des photos. Un dimanche reposant donc, mais Ikaho ne rentre pas dans ma liste des incontournables.

Date des clichés : 2007/11/04 – Apn : Canon EOS 350D

 


Horaires
: toujours ouvert
Tarifs : accès libre
Accès : prendre un bus pour Ikaho (20mn) depuis la gare Shibukawa sur la ligne Jôetsu
Adresse : Gunma-ken, Shibukawa-shi, Ikaho-chô, Ikaho
Liens utiles et références : page internet (japonaisanglais), brochure (anglais)

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail