0%

Shuzenji Onsen : balade automnale

修善寺温泉

1

Après la petite rando de Hato-no-su du dimanche précédent, on avait prévu de profiter des derniers jours de températures clémentes avec une session escalade sur Jôyama (城山), un excellent spot au milieu de la péninsule d’Izu (伊豆). Petit problème technique cependant : impossible de contacter notre groupe de grimpeurs. Se posa alors le dilemme d’essayer de les retrouver dans la montagne, au risque de perdre la journée en cas d’échec, ou de partir sur un tout autre plan de rechange. Ce n’était pas la première fois que je venais dans le coin en automne et j’avais déjà repéré des posters vantant les qualités photogéniques d’un temple situé deux stations plus loin : le Shuzenji.

Shuzenji Onsen

À l’intérieur du Tokko-no-yu 独鈷の湯 – La source n’est plus utilisée que pour des bains de pieds.

Ni une ni deux, nous voilà partis en train puis en bus vers ce qui s’avéra être une jolie bourgade piquée de temples et de thermes, avec tout ce qu’il faut d’auberges et de boutiques pour les exploiter. Rien de trop rebutant cependant et c’est avec un plaisir non dissimulé que je m’extasie rapidement devant les petits panoramas offerts par la rivière jalonnée de bâtisses de tous âges. Les canalisations rouillées et rongées par les eaux thermales sont bien entendu de la partie, mais elles ajoutent finalement plus de charme qu’elles n’en enlèvent, un simple détail comparé à l’affreux béton de certaines des constructions modernes. Peu importe, je commence à en avoir l’habitude et, de toutes les façons, un torii fort accueillant m’attire dans la petit allée du Hie-jinja, un sanctuaire dont je vous parlerai plus en détails dans mon prochain carnet de route.

Shuzenji Onsen - Le chemin aux bambous 竹林の小経

Le chemin aux bambous 竹林の小経 et sa flammèche rouge écarlate.

Notre visite se poursuivit avec le temple Shuzen-ji et une petite collation des plus agréables. Le faim se faisant malgré tout ressentir, nous nous sommes installés en bord de rivière pour profiter du cadre tout en dégustant, si l’on peut dire, le casse-croûte qu’on avait prévu pour notre journée d’escalade. Ce fut également l’occasion de prévoir notre plan d’attaque pour l’après-midi. Je décidai de rester autant que possible au plus près de la rivière avec un passage par le chemin aux bambous – très agréable, puis de remonter vers les hauteurs et la forêt d’érables via un chemin de rando qu’il nous restait à trouver. Il y avait peu de chances pour qu’on le trouve tout de suite, mais c’était bien là mon but : se perdre dans ce genre de coin révèle toujours de nombreuses surprises, comme ce magnifique Shiba-ken à qui je fis longuement la causette. Oui, je sais, vous l’avez déjà vu dans ces pages, mais ce n’était pas exactement la même photo. 😉

Shuzenji Onsen

Rencontre dans les petits chemins de Shuzenji Onsen

On ne s’est d’ailleurs finalement pas perdus tant que ça, mais il nous aura fallu une bonne heure pour rallier la forêt d’érables au nord-ouest de Shuzen-ji. Si vous n’êtes pas trop amateur de marche, ne vous inquiétez pas, il y a des bus qui desservent abondamment le coin, un peu trop même. Le choc est d’autant plus grand quand on arrive par la forêt et que l’on voit tout à coup au loin cette énorme grappe de bus privés attendant sagement sur le parking leur lot respectif de visiteurs. Ajoutez à cela un ciel qui s’était couvert et des couleurs automnales encore trop timides : j’avais la ferme impression que notre trajet avait plus valu le coup que la destination en elle-même. Je reste cependant persuadé que le coin doit être à la hauteur de sa réputation en plein cœur de l’automne et c’est avec plaisir que j’y retournerai si l’occasion se présentait. 😉

Près de la gare de Ohito 大仁

Près de la gare de Ohito 大仁 – Petite pause pour savoir si on tente le coup de partir en montagne retrouvez les autres grimpeurs…

Infos pratiques

Horaires : accès libre – voir le détail pour Hie-jinja et Shuzen-ji dans les articles suivants
Tarifs : accès libre
Accès : depuis Mishima (三島), prendre la ligne Sunzu (駿豆線) de la compagnie Izu-Hakone-Tetsudô (伊豆箱根鉄道) jusqu’au terminus Shuzen-ji (修善寺). De là, plusieurs bus partent vers le temple, le mieux étant de se renseigner à l’office du tourisme près de la gare. Pour aller jusqu’à Mishima depuis Tôkyô/Yokohama, la ligne JR Tôkaidô (東海道本線) qui passe par Atami (熱海) est très pratique ; à moins que vous n’ayez un JR Pass ou les moyens de payer le shinkansen, la majorité des Kodama desservant la gare de Mishima.
Liens utiles et références : Site officiel (ja) (en) – La fiche critique sur Secret Onsen (en)

chargement de la carte - veuillez patienter...

Shuzenji Onsen 34.971869, 138.930403 Shuzenji Onsen Balade à Shuzenji

La galerie photos

Date des clichés : 2011/11/27 – Objectifs et Apn : Lumix 7-14mm et 12-42mm sur Panasonic GF2

 

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail