0%

Shirakawa-go : Gassho-zukuri Minkaen sous la neige

白川郷・合掌造り民家園

2

Le village de Shirakawa-go et ses maisons de style Gassho-zukuri fait partie de ses endroits au rendu visuel assez unique qu’il n’est pas toujours facile de caser dans un itinéraire de voyage en raison d’un accès un peu difficile. Je m’étais déjà rendu dans la région en 2005 pour visiter Ainokura, un des autres villages de la préfecture voisine classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, et j’avais vraiment adoré le coin. J’exprimais d’ailleurs à l’époque mon regret de ne pas avoir pu y passer la nuit et c’est donc avec une joie d’autant plus grande que j’allais voir le grand frère Shirakawa-go, une réservation de minshuku dans la poche et de la neige plein l’objectif.

 

Village de Shirakawa-go

Peut-être ma construction préférée du Minkaen : avec sa forme toute simple rappelant une tente et sans étage, elle a pourtant une position centrale et est entourée d’eau. C’est de là que j’ai fait mon panorama et, avec un TRÈS bon chauffage, j’y aurais bien passé la nuit. 😉

Nous sommes arrivés à Shirakawa-go la veille de Noël. La neige qui avait commencé à tomber la nuit précédente sur Takayama ne tenait que par endroits et c’est dans un village enveloppé d’une bruine glacée que nous arrivâmes. Notre première étape fut bien évidemment l’office du tourisme. J’étais curieux de savoir lequel des 22 minshuku (chambre d’hôtes) traditionnels que compte la bourgade ils nous avaient réservé et, comme d’habitude, je languissais d’ajouter un nouveau plan local à ma collection. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié la disposition du site. Si c’est, comme bien souvent, un immonde parking qui nous accueillit, le village en lui-même se trouve de l’autre côté d’une rivière, préservant ainsi un isolement relatif de la bourgade, coincée qu’elle est entre ce cours d’eau et la chaîne de montagnes environnante. Quelques baraques à touristes mises à part, seul l’office du tourisme et le musée en plein air Gassho-zukuri Minkaen se trouvent du côté du parking. Notre premier point de visite était donc tout trouvé et nous passâmes une bonne partie de la matinée à explorer les bâtisses et allées de ce village reconstitué. Petite visite virtuelle en photos avant de vous retrouver prochainement pour le village de Shirakawa-go même. 😉

Village de Shirakawa-go

Aperçu d’une partie du musée ouvert Gassho-zukuri Minkaen en panorama. Cliquez dessus pour le voir en taille réelle. 😉

 

Infos pratiques

Horaires : ouvert de 8:40 à 17h de mars à novembre et de 9:00 à 16h de décembre à février
Tarifs : 500 yen/adulte – 300 yen/enfant (en hiver tout du moins, ce tarif comprend la location de magnifiques bottes jaunes pour éviter de se pourrir les chaussures pendant la visite. 😉 )
Accès : le plus facile est très certainement de prendre le bus depuis Takayama (50mn/2400 yen) ou Kanazawa (1h15/1800yen). Oui, ça prend plus de temps mais c’est moins cher depuis Kanazawa, ne me demandez pas pourquoi. ^^; Pour plus d’informations, Nohi Bus a une page en anglais.
Liens utiles et références : Sites officiels du musée ouvert Gassho-zukuri Minkaen (jp) et du village Shirakawa-go (ja)/(an) – Le PDF de l’Office du Tourisme du Japon (an)

chargement de la carte - veuillez patienter...

Shirakawa-go : Minkaen 36.255417, 136.902695 Shirakawa-go Gassho-zukuri Minkaen

La galerie photos

 

Village de Shirakawa-go

Une fois la visite du Minkaen finie, il est grand temps de traverser le pont pour jeter un œil à Shirakawa-go même.

Date des clichés : 2010/12/24

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail