0%
Dîner dans un ryokan

Repas traditionnel dans un ryôkan

Avec l’exploration contemplative de Tôkaikan le matin et la farniente à la plage de Kawana l’après-midi, c’est le ventre bien vide que je me dirigeai vers mon hôtel où j’avais au préalable réservé mon dîner pour 18h30. 18h20, on frappa à la porte, le ballet des plats allait commencer…

Dîner dans un ryokanDîner dans un ryokanDîner dans un ryokan


Mon petit séjour de deux jours ne coûtant que 9 000 et quelques yens, transport compris, je ne me faisais guère d’illusions quant à la qualité du repas que j’allais avoir l’occasion d’observer défiler sous mes yeux pourtant affamés. Ayant déjà entendu parler de repas aux dizaines de mets différents, c’est avec une pointe de déception que je m’assis à ma table pourtant fort bien garnie.

Dîner dans un ryokanDîner dans un ryokanDîner dans un ryokan

Tout doute fût cependant très vite levé avec la première bouchée : Itô était fidèle à sa réputation avec de l’excellent poisson et une belle sélection de fruits de mer. Tout était vraiment délicieux, et c’est le ventre repu que je mis fin à la valse de mes baguettes sur ce dîner finalement très copieux.

Dîner dans un ryokanDîner dans un ryokan

Même si leurs tarifs semblent un peu élevés si vous ne passez pas par une offre promotionnelle, je ne peux que vous conseiller Kameya Rakan (かめや楽寛). Accueil, service et qualité furent au rendez-vous du début à la fin; ce ryôkan est doté de plusieurs onsen, certains étant privés sur réservation, et il est situé directement sur le bord de mer. Un excellent point de chute sur Itô.

Date des clichés : 200/07/19 – Apn : Canon EOS 350D

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail