0%

Nara : Uguisu-no-taki

0

La cascade du rossignol – 鶯の滝

J‘ai toujours aimé les chutes d’eau et j’essaie autant que possible de ne pas les louper s’il y en a à proximité d’où je me trouve. Cette fois-ci encore, même si j’étais bien décidé à redescendre vers Kasuga-Taisha, je n’ai pas pu résister à l’invitation d’une petite pancarte de bois qui pointait vers la cascade de Uguisu-no-taki…


Bien que plaisant, l’endroit n’a très franchement rien d’extraordinaire. La chute d’eau est en elle-même agréable, mais ses alentours, avec des bancs dignes d’une ère de repos d’autoroute et un pont style traditionnel mais en béton armé, dénaturent fortement le cadre naturel. Sachant qu’il faut une bonne demi-heure à pied depuis Wakakusa-yama, on ne peut s’empêcher d’être déçu quand on arrive enfin.

Avec ce bilan plutôt négatif, on ne peut pas dire que Uguisu-no-taki constitue un immanquable, mais elle aura au moins eu le mérite de me faire découvrir les premiers hectares de la forêt de Kasuga-yama, découverte suffisamment plaisante pour me donner envie de continuer à suivre un peu au hasard les différentes pancartes que je croisais…

Voyage dans le Kansai (03/2008) : Himeji-jô => Kôko-en => Nara le soir => Nijôjô de nuit => Nara : l’envers du décor => Tôdaiji => Quartier de Zôshichô => Wakakusa-yama => Uguisu-no-taki => En arpentant Kasuga-yama (fin)

Date des clichés : 2008/03/29 – Apn : Canon EOS 40D

Horaires : accès libre
Tarifs : accès libre
Accès : ayant fait le trajet à pied en forêt, j’avoue être bien incapable d’indiquer clairement comment s’y rendre. ^^; Je dirai juste qu’à partir du parking en haut de Wakakusa-yama, repérer le chemin de montagne redescendant dans la plaine. Au premier croisement, prendre à gauche (il devrait y avoir une pancarte indiquant la cascade). À partir de là, suivre les flèches.
Liens utiles et références : –

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail