0%
0

Baignade à Tazawa-ko. Laissant un peu de côté le boulot et les études, on a décidé de se prendre une bonne semaine de vacances dans le nord du Japon : le Tôhoku. C’est une région que j’ai déjà bien arpentée il y a 5 ans de cela et pour laquelle je nourris une affection toute particulière en raison de son mélange bien souvent intact de nature et de tradition. Première étape de notre itinéraire estival : le lac Tazawa.

Lac Tazawako

Les rives du lac Tazawako.

Réveillés vers les 4 heures du matin pour aller chercher le shinkansen qui nous mènera directement au lac depuis la gare de Tôkyô, nous changeons de train à la gare de Musashi-kosugi. La ligne JR Yokosuka ne s’y arrête que depuis mars 2010 et on s’en rend bien compte. Les couloirs de connexion entre les deux gares sont encore en travaux, sans air conditionné, et la marche sous nos sacs, pourtant peu chargés, nous paraît bien longue et pénible. Le reste du trajet se fera cependant sans accroc et nous débarquons en gare de Tazawako un peu avant 10 heures, juste à temps pour un rapide passage à l’office du tourisme avant de prendre le bus de 10h12 pour Tazawa-kohan.

Lac Tazawako

L’eau du lac était vraiment très claire, je ne m’attendais pas du tout à ça.

Nous y sommes : le lac le plus profond du Japon (423.4 mètres) s’étend juste devant l’arrêt de bus, rivalisant de beauté avec le bleu du ciel. Ni une ni deux, on enfourne nos sacs dans une consigne rouillée et on récupère deux vélos de location. On nous signale que le tour du lac peut être fait en 2 heures mais on a bien l’intention de prendre notre temps. On nous en fera d’ailleurs la remarque quand nous rendrons les vélos… 4 heures plus tard.

Lac Tazawako

Ça travaillait dur dans les rizières malgré la chaleur.

La balade, qui n’en reste pas moins très agréable, se fait majoritairement sur une route nationale avec son lot de voitures et de motards. Même en pleine période estivale, la circulation était cependant très modérée et n’empêchait pas de profiter du cadre… Bref, nous voilà donc sur nos montures, bien décidés à trouver un petit coin pour se baigner. C’est sur la seule portion réservée aux vélos et promeneurs que nous trouvons notre bonheur : une petite plage de sable blanc à l’abri des regards. Nous n’étions certes pas seuls mais l’essentiel était là : le coin était magnifique et paisible, une étape idéale avant de plonger dans le coin massivement touristique du lac.

Infos pratiques

Horaires : le lac est bien entendu libre d’accès ; la plupart des boutiques, dont la location de vélos, sont ouvertes de 8h à 17h30
Tarifs : location de vélos à 400 yens la première heure puis 150 yens par demi-heure supplémentaire
Accès : depuis la gare JR de Tazawako prendre le bus pour Tazawa-kohan (350 yens, 15mn, un bus environ toutes les heures de 6h55 à 18h20)
Liens utiles et références : Site officiel (ja) – Brochure JNTO et carte (an) – Secret Japan (an)

chargement de la carte - veuillez patienter...

Tazawa-ko 39.700272, 140.722419 Tazawa-ko * Lac Tazawa * Tatsuko, Uki-jinja/Kansa-gu et Gozaishi-jinja * Minshuku : Hyutte Biruke
Lac Tazawako

Le dragon du lac Tazawa-ko.

Lac Tazawako

La route qui fait le tour du lac.

Lac Tazawako

Nos fidèles destriers lors d’une pause.

Lac Tazawako

Le coin qu’on a trouvé pour se baigner.

Lac Tazawako

Plein les mirettes !!

Date des clichés : 2010/08/05 – Objectifs et Apn : Tokina 12-24 et Canon 24-15mm sur Canon EOS 40D – Canon S90

 

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail