0%

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Bonne surprise, petite déception – 北鎌倉・明月院. Lors de mes différents passages à Kamakura, je suis assez souvent passé devant le petit chemin qui mène au Meigestu-in, sans jamais m’y engouffrer. C’est après avoir vu le billet de Unagidesu que mon intérêt pour les lieux s’est éveillé et que je me suis enfin décidé à emprunter le dit chemin.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Tsurube-no-i (un des 10 puits de Kamakura).

Face à l’ambiguïté de mon titre, mettons les choses au clair tout de suite : l’endroit est vraiment charmant et mérite largement le déplacement. Je ne comprends d’ailleurs pas qu’il ne soit pas mis d’avantage en valeur sur les différentes brochures de Kamakura. Avec son petit jardin sec, un des dix puits de Kamakura (1) et ses jolies constructions de bois clair, Meigetsu-in a déjà de beaux atouts que n’ont pas forcément certains de ses congénères plus célèbres. J’ai pour ma part également craqué sur son mini-bosquet de bambous. Légèrement surélevé et un peu à l’écart, la douce pénombre qu’il procure entoure d’une aura de mystère les petites statues et autres éléments de toiture qui y sont parsemés. Glauque pour certains, je lui ai personnellement trouvé une touche tout ce qu’il y a de plus mystique.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Une des autres curiosités du temple et son yagura (2). Du plus loin que je m’en souvienne, c’est l’un des plus richement ornés que j’ai vu. C’est, par ailleurs, sensé être le plus grand de Kamakura et il abriterait la tombe de Uesugi Noritaka (le fondateur).

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Le yagura le plus grand de Kamaura à ce qu’on dit…

Alors, pourquoi une petite déception ? C’est bien simple : une bonne moitié de l’enceinte du temple est fermée au public la majorité de l’année. Alors forcément, quand vous n’êtes pas au courant et que vous voyez la grande carte à l’entrée montrant toute l’étendue des lieux, vous vous retrouvez déçu de ne pas avoir accès au jardin arrière. Cette partie est cependant ouverte (moyennant une augmentation du tarif d’entrée) pendant la floraison des hortensias et en automne ; je pense donc y retourner d’ici la fin de l’année pour voir ce qui s’y cache. 😉

Temple Meigetsu-in à Kamakura

[toggle title= »Le saviez-vous ? » state= »open »](1) Kamakura a longtemps été réputé pour avoir une qualité d’eau déplorable. Les sources d’eau claire étaient donc d’une valeur inestimable, d’où l’importance de ce qu’on appelle encore de nos jours les 10 puits de Kamakura (Kamakura-Jussei 鎌倉十井). Source : brochure 鎌倉ウォッチング

(2) Si vous avez déjà visité Kamakura, vous avez déjà très certainement vu ces excavations, souvent vides, présentes dans de nombreux sites religieux. Afin de ne pas « gaspiller » le terrain qui était déjà une denrée rare à l’époque, on aurait décidé de creuser ces grandes alcôves minérales pour y placer des tombes. Source : brochure 鎌倉ウォッチング

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Entre ombre et lumière.

Infos pratiques

Horaires : de 9h à 16h (de 8h30 à 17h en juin)
Tarifs : 300 yens (en juin : 500 yens pour les adultes et 300 yens pour les enfants) (en juin, c’est la floraison des hortensias et le temple est, paraît-il, bondé…)
Accès : depuis la gare de Kita-Kamakura, suivre le chemin qui longe la voie ferrée jusqu’à arriver à un petit taillis à l’ombre duquel il y a un panneau d’horoscope selon son groupe sanguin ; prendre le chemin sur la gauche qui longe un petit ruisseau enjambé de petits ponts : Meigetsu-in est au bout.
Liens utiles et références : Site de l’office du tourisme de Kamakura (ja) – Wikipédia (ja) (an)

chargement de la carte - veuillez patienter...

Temple Meigetsu-in 35.334812, 139.551420 Temple Meigetsu-in

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Temple Meigetsu-in à Kamakura
Temple Meigetsu-in à Kamakura

La porte Sômon.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Détail de la porte Sanmon.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Le jardin de pierres.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Temple Meigetsu-in à Kamakura
Temple Meigetsu-in à Kamakura

Des jizô ornés de boules de verre.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Zôri (sandale).

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Un autre jizô qui semble recueillir des offrandes naturelles. À moins qu’il ne veille sur ces graines ?

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Le pendentif du jizô.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Le Kaisan-dô.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Le Hondô et sa fenêtre vers les (inaccessibles) jardins.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Partie de cache-cache au milieu des bambous.

Temple Meigetsu-in à Kamakura

Date des clichés : 2010/09/05 – Objectifs et Apn : Canon S90


S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail