0%

Inuyama : Matsuno-ya no Dengaku

松野屋でんがく

0

Mes six boulettes de riz dorées avalées, je fais mes au revoir à la maison des Yamada afin de continuer ma découverte des mets locaux. Comme nous sommes dans la région de Nagoya, ma deuxième pause culinaire s’avère être de nouveau à base de miso rouge, platinant cette fois-ci le tôfu des dengaku de chez Matsuno…

Le restaurant Matsuno-ya - Inuyama

Le restaurant Matsuno-ya – Inuyama

L’endroit est assez excentré et je vérifie ma carte à une ou deux reprises avant d’enfin apercevoir l’enseigne de Matsuno. Malgré son porche en bois, la bâtisse n’a rien de traditionnel et je m’y engouffre vite avant de ne changer d’avis. Mon visage dépassant du noren bleu de la porte à coulisse provoque un instant d’arrêt chez les clients des lieux, visiblement peu habitués à la présence d’un gaijin, mais dont la surprise finit par se relâcher lorsque je demande s’il y a beaucoup d’attente. L’endroit me semble plein, mais on me répond par la négative, m’invitant tout de même à patienter quelques minutes.

Il ne faudra finalement que quelques secondes avant que je ne sois installé, un zabuton sous le séant, à une table basse en bois verni. L’intérieur et les serveuses sont heureusement bien plus agréables que la devanture et je profite du cadre en attendant mon nameshi dengaku teishoku, un menu composé de huit dengaku sur litière de bois et d’un bol de riz légèrement salé, mélangé à des feuilles de radis blanc japonais – le daikon. L’incessant va-et-vient des clients qui rythme mon attente, montre bien que l’endroit est très prisé, ce qui ne fait qu’ajouter à ma curiosité et mon impatience. Le verdict tout de suite.

Verdict : Image hosted by Photobucket.comImage hosted by Photobucket.comImage hosted by Photobucket.com Trois cochons pour les dengaku, ces blocs de tôfu enduits de miso avant d’être grillés. Cette note ne reflète cependant que mon amour modéré pour le miso en trop grosse quantité. Le mariage du tôfu et du miso donne en effet naissance à une saveur vraiment agréable, mais qui peut écœurer si on en abuse. S’il n’y en avait eu que quatre ou cinq, je les aurais finalement peut-être encore plus appréciés. Dommage.

Infos pratiques

Horaires : de 11h à 19h, fermé le jeudi

Tarifs : dengaku : 550 yen; nameshi dengaku teishoku : 1000 yen

Accès : en provenance du château, continuer tout droit après avoir atteint l’échoppe de la famille Yamada jusqu’au premier carrefour avec feu de signalisation, prendre à droite et marcher pendant quelques minutes jusqu’à dépasser le lycée de Inuyama sur la gauche, Matsunoya est juste après; depuis la gare de Inuayama, prendre la sortie est et aller tout droit jusqu’au troisième feu, continuer à marcher quelques minutes jusqu’à dépasser le lycée de Inuyama sur la gauche, Matsunoya est juste après.

Liens utiles et références : Wikipédia (japonais)

Date des clichés : 2008/01/04 – Apn : Canon EOS 40D

 

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail