0%

Hanami 2009 : première vague

0

Quand les pétales se font attendre… – 靖国の5分咲き

Si j’ai essayé de mettre mon journal à jour régulièrement ces derniers temps, c’est pour éviter de parler des cerisiers en plein mois d’août. Encore bien dénudés il y a une semaine de ça, cela n’a pas empêché les plus courageux de s’installer dans le froid pour une session d’entraînement au sport national : le levage de coude…


La fête du Hanami, on commence à connaître : des gens – beaucoup de gens, de la nourriture, de l’alcool – beaucoup d’alcool – et des cerisiers ou des pruniers en fleurs. Seulement voilà, il est parfois difficile de se faire une petite place dans un bon coin si l’on arrive un peu trop tard. S’il y a toujours la bonne vieille méthode de désigner un ou des “volontaires” pour réserver la place depuis le matin tôt (ou la veille), certains petits malins des jardins de Yasukuni offrent la possibilité de vous mettre un coin au chaud jusqu’à votre arrivée. Et pour quelques yens de plus, vous avez même la possibilité de faire une commande de boissons qui vous attendront sagement à votre emplacement désigné !

Tout ça entraîne cependant pas mal de déchets et rien ne vaut des sacs poubelles au design manga et couleurs sakura – ce rose si cher aux Japonais – pour ce mettre au diapason de la fête. On obtient ainsi des sacs moeru gomi (gomi=déchets ; moeru=”brûlable”), moe étant également un terme chéri par tous les aficionados de la Otaku Bunka (culture otaku) et signifiant pour simplifier “mignonne”. Vous saisissez le jeu de mots ? ^^; 萌えるゴミ袋だって! (Les photos des sacs moeru gomi proviennent du blog officiel).

Sur les pas des premiers cerisiers (28 mars 2009) : Tokyo Daijingu et Iidabashi => Sansa Odori à Yasukuni Jinja => Hanami 2009 : première vague => Tobata Gion Yamagasa à Yasukuni

Date des clichés : 2009/03/28 – Apn : Canon EOS 40D

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail