0%
Hakone Daimyo Gyoretsu

La vraie beauté du kimono n’est pas dans son étoffe mais dans ce que celle-ci laisse percevoir.

Déception folklorique à Hakone – 箱根大名行列・幻滅. Aussi improbable que cela puisse paraître pour un « hamakko« , je n’avais jamais mis les pieds à Hakone pendant toutes ces années. Enfin si, une fois, lors de mon premier voyage au Japon, mais cela avait été si rapide que je n’en avais qu’un vague souvenir. 2009 m’aura permis de combler cette petite erreur de jeunesse avec non pas un mais deux passages dans la région. On commence comme à mon habitude avec le plus récent, une visite spéciale pour un matsuri pas ordinaire.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Il y en a au moins une qui a l’air d’apprécier le spectacle.

Chaque année pour le jour de la culture (3 novembre) se tient à Hakone-yumoto le daimyô-gyôretsu, i.e. le défilé du daimyô, une parade en habits d’époque sensée reproduire le cortège accompagnant un seigneur féodal lors de ses voyages. Sur le papier, ça sonne plutôt bien et j’étais donc super motivé à l’idée de cette petite glissade dans le passé.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Certaines « gueules » valaient bien le détour quand même.

N’ayant jamais assisté à ce genre d’évènement (je considère le yabusame comme étant à part), je ne m’attendais à rien en particulier mais j’ai pourtant été déçu. Le premier choc a très certainement été la présence de la fanfare de l’armée américaine. Apparus dans les premiers avec un long show lors de leur passage, je me demande tout simplement maintenant encore ce qu’ils faisaient là. Au même titre d’ailleurs que l’orchestre de l’école locale, les majorettes et je ne sais plus quoi encore comme groupe réquisitionné pour l’occasion. On fait avec ce qu’on a diront certains mais, forcément, si vous prenez tout ça et que vous mélangez avec une bonne dose d’habits et de danses – soi-disant – traditionnels, et bien le résultat est des plus décousus et fait beaucoup plus carton-pâte pour touristes que la parade du DisneyLand local.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Vague de kimonos.

En bref, une bonne initiative qui ne se révèle pas aussi grisante qu’elle aurait pu l’être, la faute à une surenchère de mini-shows visant à rallonger artificiellement le cortège, qui en ressort – le pauvre – comme rapiécé de toutes parts. Si je ne regrette absolument pas ma journée, qui fut ensoleillée et pleine de bonne humeur, je me vois tout de même mal conseiller le déplacement uniquement pour ce piège à touristes en mal d’activités originales. À bon entendeur.

Infos pratiques

Horaires : tous les ans pour la jour de la culture (3 novembre) de 10h à 14h30 environ (annulé en cas de forte pluie)
Tarifs : gratuit
Accès : descendre à la gare de Hakone-yumoto (terminus) sur la ligne Odakyû. Voir le parcours du défilé sur la carte ci-dessous.
Liens utiles et références : Site officiel (ja)


Hakone Daimyo Gyoretsu

La fanfare de l’armée américaine… mais quel est le rapport ??

[toggle title= »Carte de Hakone et ses environs » state= »open »]

Cliquez sur les différents sites pour vous repérer et naviguer dans le blog.

chargement de la carte - veuillez patienter...

Hakone Jinja: 35.204796, 139.025388
Hakone Jinja - Torii: 35.202772, 139.025746
Hakone - Daimyo-gyoretsu: 35.230196, 139.104981

Hakone Daimyo Gyoretsu

Lors d’une pause dans le défilé.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Les kimonos étaient légion, ça faisait plaisir à voir !

Hakone Daimyo Gyoretsu

Il a eu la gentillesse de prendre la pause pour nous et avec nous.

Hakone Daimyo Gyoretsu

L’orchestre de l’école locale.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Bonjour Mister Andrew !

Hakone Daimyo Gyoretsu

Quelques costumes avaient une certaine classe.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Le défilé était agrémenté de petites représentations pour le show.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Certains détails des costumes étaient un régal pour les yeux.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Une autre chose qui faisait tout de même plaisir à voir était le mélange des générations.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Bien qu’un peu trop neufs à mon goût, les costumes remplissaient bien leur rôle.

Hakone Daimyo Gyoretsu

On s’est déjà vu mais je ne dis pas non pour un nouveau cliché.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Hakone Daimyo Gyoretsu

Je ne sais pas si ce sont de vrais costumes ou si le but est d’imiter des tatouages.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Ce défilé aura au moins était pour moi l’occasion de m’essayer au portrait sans trop de gêne, tout le monde prenant des photos.

Hakone Daimyo Gyoretsu

On est plus à un orchestre prêt, mais ce sax avait vraiment de la gueule pour le coup !

Hakone Daimyo Gyoretsu

Des majorettes histoire de compléter la panoplie de la « parfaite petite parade ».

Hakone Daimyo Gyoretsu

Au tambour.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Kimonos en jinrikisha.

Hakone Daimyo Gyoretsu

Hakone Daimyo Gyoretsu

Hakone Daimyo Gyoretsu

Hakone Daimyo Gyoretsu

Hakone Daimyo Gyoretsu

Date des clichés : 2009/11/03 – Objectifs et Apn : Canon EF 28-135mm f/3.5-5.6 sur Canon EOS 40D

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail