0%

Ryûkôji – 龍口寺. C’est bien beau de parler tout le temps de plages, mais l’été est bel et bien fini et les températures n’engagent vraiment plus à la baignade. Un peu d’air marin ne faisant jamais de mal, je suis pourtant retourné dans le Shônan – toute la côte de la baie de Sagami – pour retrouver des lieux familiers avec l’île d’Enoshima. Point de bikinis et de couchés de soleil cependant, car, cette fois-ci, c’est tout d’abord au temple de Ryûkô que je voulais me rendre.

Temple Ryûkô-ji - Détail de la porte

Ce temple, pas vraiment connu, vaut largement le petit détour qu’il demande si vous êtes sur Enoshima. On a d’ailleurs pas trop de mal à le repérer avec sa tour Busshari perchée sur les hauteurs et qui semble pousser au milieu des arbres. Elle vient juste d’être refaite et on a bien du mal à décider si c’est la blancheur de ses murs ou le dorée de sa partie la plus haute qui est le plus éblouissant. Toujours est-il qu’après un petit passage dans l’édifice principal pour une prière de salutation – bien entendu accompagnée d’une demande d’autorisation de shooter sans réveiller le courroux des dieux locaux – me voilà commençant ma visite, par les hauteurs justement. Après avoir profité de la vue sur la baie, la descente se fait par de petits escaliers et passages qui coulent sous les arbres : on passe devant le Myôkendô, traverse une zone de tombes, continue de marcher un peu pour se retrouver nez à nez avec la pagode locale, que l’on finit par dépasser pour arriver derrière le hall principal.

Temple Ryûkô-ji - Détail de la tour Busshari

Rattaché à la secte bouddhiste Nichiren-shû, Ryûkô-ji a été fondé par des disciples du moine Nichiren, le fondateur de cette secte, qui fut, selon la légende, presque exécuté en ces lieux. Il faut dire que non content d’être à la tête d’une secte fort populaire, ce cher Nichiren eut l’outrecuidance de prédire que le shogunat de Kamakura allait voir la naissance d’une belle guerre civile et que le pays subirait des attaques extérieures. Ces hérésies politiques ne furent bien évidemment pas du goût de tout le monde et les persécutions envers les membres de la secte commencèrent rapidement, aboutissant éventuellement à l’exécution de Nichiren.

Temple Ryûkô-ji

Plus de photos dans la galerie en début d’article. 😉

Seulement voilà, lorsque le bourreau essaya de faire son travail, une lumière qui provenait de l’île d’Enoshima et semblable au halo d’une pleine lune vînt l’aveugler, rendant l’exécution impossible. Une autre version dit que c’est le katana, servant à la terrible tâche, qui se se mit à briller d’une lueur étrange, avant de se briser en trois. Échappant ainsi à la mort, Nichiren fut exilé sur l’île de Sato pendant quatre ans, période à la fin de laquelle il fut affranchi par le shogun lui-même : avec des tentatives d’invasion mongole et un pays en proie à des tensions internes, sa prophétie était devenue réalité…

Date des clichés : 2008/10/04 – Apn : EF 28-105mm sur Canon EOS 40D

Infos pratiques

Horaires : de 9 heures à 16 heures
Tarifs : accès libre
Accès : à environ trois minutes à pied que ce soit de la gare Shônan-Enoshima sur la ligne Shônan Monorail, ou de la gare Enoshima de la ligne Enoden
Références : Brochure du temple
Liens utiles et références : Site officiel (ja) – Secret Japan pour le bon plan (Sanji, si tu nous lis, promis, je vais pas tarder à poster ! ^^; )

[toggle title= »Carte de Kamakura et ses environs » state= »open »]
Cliquez sur les différents sites pour vous repérer et naviguer dans le blog.

chargement de la carte - veuillez patienter...

Temple Unchôzenan: 35.338973, 139.544563
Tôkei-ji: 35.335143, 139.545579
Temple Meigetsu-in: 35.334812, 139.551420
Daibutsu: 35.316826, 139.535710
Temple Ryûkô-ji: 35.311753, 139.489347
Ofuna Kannon: 35.353005, 139.528402
Tsurugaoka Hachiman-gû: 35.324906, 139.556365
Sugimoto-dera: 35.322639, 139.567430
Hôkoku-ji: 35.319981, 139.569280
Temple Hasedera: 35.312993, 139.533919
Temple Kômyô-ji: 35.303269, 139.554725
Hayama - Morito: 35.274809, 139.571300

S'abonner
Pour être mis au courant des nouveautés directement par mail